Faire sa part, un octet à la fois

Saviez-vous que vos photos super-méga-hyper-full-4K-HD sont une source de pollution de moins en moins négligeable ?

Vous connaissez la théorie du colibri ? Chaque petit oiseau peut, s’il se joint à l’effort collectif, éteindre un incendie de forêt… (à méditer !)

Réduire le poids de ses photos ou de ses emails, limiter les échanges de documents volumineux, ce sont des actions toutes bêtes mais qui, mises bout à bout, peuvent faire une réelle différence sur la production de gaz à effet de serre.

Selon Carbon Literacy Project, un mail génère 4g de CO2. Il passe à 50g avec une pièce jointe de 1Mo… soit 500m en voiture !

Collectivement, les mails sont à eux seuls responsables de 410 millions de tonnes de CO2 par année, soit la moitié de ce que produit le transport aérien mondial !

Optimiser un site internet, c’est aussi bon pour la planète

On le sait, Google aime les sites optimisés. Tous les outils de mesure de performances vous le diront : allégez vos photos, réduisez le poids de votre site.

C’est bêtement mathématique : plus un site est gros, plus il prend de la place sur un serveur. On a donc besoin de plus de serveurs pour héberger les sites. Plus de serveurs à produire, à alimenter en électricité, à refroidir.

Ça vous parait dérisoire? Il existe actuellement plus de 1,6 milliards de sites internet dans le monde. 333 millions de noms de domaine, en croissance de 6,7% chaque année.

Pour citer un rapport de Greenpeace : si, en 2015, le cloud avait été un pays, il aurait été le 5e plus grand consommateur mondial d’énergie et l’estimation de la croissance de ses besoins énergétiques est de 300% d’ici à 2020… autant dire demain !

De façon générale, l’industrie du numérique produit à elle seule, 2% des émissions de CO2.

Des petits trucs à appliquer pour être plus net

Vous triez déjà vos déchets, vous récupérez l’eau de pluie et allez chercher votre baguette à vélo ? C’est super ! Mais avez-vous une boîte mails écolo ?

Triez vos mails, désabonnez-vous des newsletters inutiles, limitez vos documents en pièces jointes, supprimez vos adresses obsolètes. Évitez les signatures avec logo et tutti quanti en bas de page, surtout dans les échanges au kilomètre ! Autant de petits gestes indolores qui permettront de réduire votre empreinte écologique.

Pour ce qui est de votre site internet, diminuez la taille et la définition de vos photos. À quoi sert un téléchargement d’une photo de 10Mo, 300 dpi et de dimension 4500px sur 6000px si vous ne l’affichez qu’en 72dpi dans un cadre de 300px par 500 ? Cette forme fréquente de gaspillage de ressources finit par coûter cher à la planète.

Un dernier chiffre pour la route : Avez-vous le réflexe “Google it” ? Apprenez qu’une seule requête Google équivaut à une ampoule de 60W allumée pendant 17 secs…


Sources :
https://cdn.greenpeace.fr/site/uploads/2017/02/2015ClickingClean.pdf
https://www.futura-sciences.com
https://fr.wikipedia.org/wiki/Centre_de_donn%C3%A9es


Commenter

Qui contacter pour refaire son site internet ?

Cet article clôt la série de 3 sur la refonte de site d’entreprise. 

Cette fois-ci, c’est le bug de trop, vous ne supportez plus le vieux site corporate. Il ne passera pas l’été : ce sera vous ou lui ! En septembre, qu’on se le tienne pour dit, premier chantier de la rentrée, on contacte une agence pour refaire le site de l’entreprise.

Excellente idée ! Contacter un “expert du web” pour réaliser la refonte d’un site, ça paraît tout à fait naturel. Mais quand on s’y penche un peu plus sérieusement, les choses se compliquent vite. Quels sont les acteurs qui interviendront dans le projet ? Comment faire la distinction entre les métiers ? Quelle est la différence entre agence de communication digitale et web agency ?

Voici une petite liste qui vous aidera, on l’espère, à y voir plus clair dans le monde obscur des internets.

Consultant en stratégie digitale

consultants en stratégie digitaleVous connaissez les lacunes de votre site. Ou en tous cas, vous n’en êtes pas satisfaits. Mais vous avez beau lister les problèmes, les frustrations, vous ne voyez pas comment corriger le tir ? Le consultant en stratégie digitale saura vous guider dans la solution numérique à apporter à vos problèmes. Travaillant généralement au sein d’une agence de communication ou d’une web agency, c’est d’abord lui qu’il faut contacter pour votre refonte de site.
Généralement, il procédera à un audit pour cerner les forces et les faiblesses de votre communication actuelle. Il étudiera aussi les concurrents directs et indirects de votre secteur. Pour finir, il vous présentera des recommandations. Ces lignes directives vous permettront de mettre en place des actions concrètes. Il vous proposera une expérience utilisateur (UX) qui répondra aux besoins de votre cible. Fini les grandes phrases creuses, vous pourrez enfin mettre des leviers de communication digitale précis devant chaque objectif défini !

Chef de projet

Vous avez de quoi constituer un cahier des charges avec les recommandations du consultant ? Le chef de projet prendra ce document (ou vous aidera à le rédiger), l’épluchera de fond en comble pour circonscrire le périmètre du chantier et définir les différentes phases de développement.

Si votre idée de site est déjà claire, si vous savez identifier les fonctionnalités qui manquent à votre site actuel, c’est la personne qu’il faut contacter pour démarrer votre refonte de site.

Véritable chef d’orchestre du projet, il vous sera également très utile dans votre compréhension de l’avancée des travaux.

Le chef de projet a l’immense avantage d’être bilingue Développeur / Français. Il pourra vous traduire le charabia des devs, et à l’inverse, il saura transmettre vos demandes et corrections à l’équipe en charge de la réalisation du projet.

Tout au long des travaux, il sera votre interlocuteur principal. Avec lui, pas de perte de temps ni d’information. Tout est centralisé, compilé, organisé, archivé. Enfin, dans l’idéal !

Webdesigner

C’est l’artiste de la bande. Il conçoit généralement la partie visuelle et graphique du site, ce qu’on appelle l’UI (ou interface utilisateur). En somme, c’est ce que vous verrez, ce qui sera animé lors de votre utilisation du site, ce que vous lirez, comment vous le lirez, tout ça sera réfléchi et mis en forme par le webdesigner.

Si vous n’en possédez pas déjà, il vous proposera une charte graphique qui comprendra le logo, la typographie, la palette de couleur de votre entreprise. Cette charte sera alors déclinée sur le site internet pour conserver une cohérence esthétique et une identité visuelle reconnaissable.

Développeur

Les deux mains dans le cambouis, c’est lui qui porte la structure du site. Selon le niveau de personnalisation de votre site, il développera les fonctionnalités spécifiques. Il est aussi en charge de la sécurisation des données. Si tout va bien, vous n’aurez pas à lui adresser la parole !

Espèce à part, les développeurs se retrouvent entre eux, dans des salles obscures à incanter des dieux étranges dans un langage abscon. Tous les chefs de projet vous le diront. Le développeur n’est pas tout à fait comme nous…  *La vérité est ailleurs…*

Hébergeur

Il n’existe pas. On le retrouve perché dans son nuage numérique, quelque part dans la stratosphère. En revanche, le site ne pourrait exister sans lui.

L’hébergement va généralement de pair avec le trafic de votre site. Selon sa taille, vous aurez besoin d’un hébergement plus ou moins costaud. Vous aviez remarqué que votre site plantait souvent, qu’il n’était pas toujours accessible ? “Erreur 500” était devenue une habituée de votre entreprise ? Il vous faudra sûrement revoir la dimension du serveur.

Le chef de projet pourra vous aider à choisir un hébergement de qualité et adapté à vos besoins.

Webmaster

Rien que le terme rend nostalgique. Il sonne presque aussi doux à nos oreilles que le son du modem 56K qui se connecte. Un véritable touche à tout du web. Couteau suisse, il possédait les compétences pour faire et maintenir un site en activité. Ce paragraphe lui rend hommage. *Minute de silence*

On pourrait dire que le webmaster, en 2019, c’est celui qui animera le site selon les directions éditoriales décidées par l’entreprise. Il est généralement intégré à votre équipe.

En revanche, la partie technique de maintenance sera affectée au développeur et/ou pilotée par lui. Il connaît votre site comme personne, il est le mieux placé pour corriger les bugs et surveiller le bon fonctionnement de votre site web.

Prestataires multi-task

Vous aurez compris, selon la taille de l’agence, une seule personne peut porter plusieurs casquettes. Un développeur peut également avoir des compétence de webdesigner qui lui permettront d’intégrer lui-même le graphisme. Un stratège en communication digitale peut être aussi chef de projet. Tout dépend aussi de la taille du projet et de la complexité du dossier.

L’implication du client dans la refonte de son site web

Et vous dans tout ça ? Ne vous en faites pas, on aura bien besoin de vous… Refaire son site d’entreprise requiert forcement des compétences professionnelles externes mais votre avis et celui de vos collègues sont irremplaçables. Après tout, vous avez le fin mot du projet.

structure en cascade pour un projet de refonte de site

Selon le type de gestion de projet, les étapes de validation seront plus ou moins nombreuses. Pour un projet développé en méthode dite “en cascade”, vous recevrez une version complète à valider. Pour la refonte d’un site gérée selon la méthode Agile, vous serez plus sollicité. On vous demandera de valider plusieurs fois lors du projet. Certes, ça vous demandera du boulot… mais il sera beaucoup plus facile de redresser la barre, d’apporter des correctifs, de modifier le livrable attendu. Plus contraignant mais également plus confortable, la méthode Agile laisse une grande place aux échanges entre clients et chef de projet.

méthode Agile pour un projet de refonte de site

Petite parenthèse ici, j’entends d’ici les puristes marmonner qu’il n’y a pas de chef de projet ni de client dans un projet géré en méthode Agile mais un scrum master et un product owner… Vous avez raison. Mais pour faire simple, on a  gardé les mêmes termes. Détailler la méthode Agile ? Peut-être le sujet d’un prochain article.

Combien coûte une refonte de site ?

La question fondamentale. La seule qui vous intéresse vraiment, n’est-ce pas ! Je vous répondrai “Combien coûte une voiture ?” Tout dépend du modèle, des équipements, de la qualité de la marque, etc. Pour une refonte de site, c’est pareil !

Pour un site WordPress utilisant un template, l’addition prend en compte le temps de recherche du template qui sera le plus adapté à votre besoin, la configuration, sécurisation, et toute la mise en forme du template pour qu’il ressemble à ce que vous souhaitiez.

Pour un site vitrine WordPress sur-mesure, avec fonctionnalités classiques de type formulaire contact, la facture variera selon votre niveau d’exigence, le niveau de complexité du site.

Vous souhaitez un site entièrement sur-mesure ? Sans CMS ? Sky is the limit !

combien coute une refonte de site

(NDLR : Toute ressemblance avec les membres de l’équipe est non seulement fortuite mais surtout, totalement fausse, c’est clair ?… Enfin, sauf pour le développeur !)


Commenter

Comment organiser sa refonte de site web

Pour ne pas vous arracher les cheveux lorsque vient le temps de refaire votre site internet, voici une petite liste des étapes à suivre pour bien organiser sa refonte de site web.

 

1e étape : définir ses objectifs

Tout le monde veut son site internet. Mais sait-on vraiment pourquoi ?

Les objectifs du site peuvent être variés et leur identification deviendra le point de départ d’une réflexion stratégique de communication digitale.

==> Visibilité

==> Conversion

==> Acquisition

==> Notoriété

==> Fidélisation

etc…

les objectifs smart

Autant d’objectifs différents qui amèneront à concevoir votre site web différemment.

Votre site s’adresse à des humains. Il vous faudra également définir lesquels. De cette cible dépendra également le design et l’UX de votre site.

Quel est le message que vous souhaitez communiquer ? Analysez vos KPI, faites un audit de l’existant pour vérifier si le message actuel est bien reçu par votre cible.

Votre entreprise se trouve-t-elle en pleine expansion, leader du marché ou au contraire, est-elle un outsider qui tente de percer ? Le contexte de votre positionnement vous aidera à développer une stratégie de communication adaptée à vos besoins et à vos objectifs.

La refonte de site est une excellente occasion pour retravailler les fondamentaux.

Faites également une revue de vos moyens et contraintes. Avez-vous du matériel visuel ? Souhaitez-vous innover dans la présentation de votre produit par l’utilisation d’animation vidéo de type After Effect ?

Dès le début, un peu de rigueur pour bien structurer votre projet de refonte de site vous fera économiser temps et argent au bout de la ligne !

2e étape : réaliser un benchmark

Et vos concurrents, depuis la dernière fois que vous avez commandé un site internet, comment ont-ils évolué ? Pensez à regarder comment s’est transformé la communication digitale dans votre secteur, cela pourra vous être utile pour la rédaction de votre cahier des charges. Prenez le temps de visiter les sites des autres acteurs de votre domaine, il n’y a rien de mal à s’inspirer…

Un benchmark est très utile à une refonte de site

Quelles sont les performances attendues pour un site internet ? Quelles sont les nouvelles fonctionnalités devenues indispensables ? Faites un tour d’horizon des possibilités, intéressez-vous à ce qui se fait ailleurs en matière de site web, même en dehors de votre secteur. Encore une fois, ça vous permettra d’étoffer votre cahier des charges et d’être plus précis dans vos demandes.

 

3e étape : établir les moyens et contraintes

Quelles sont vos ressources allouées à la refonte de votre site ? Aurez-vous un chef de projet interne qui gérera les relations avec l’agence web ? Demanderez-vous la participation de vos employés pour rédiger des textes, participer aux décisions ?

Les ressources humaines nécessaires votre refonte de site internet

Avez-vous une activité avec une saisonnalité particulière ? Le timing du secteur est fondamental pour ne pas plomber l’activité économique. Ainsi, un site hôtelier choisira la mise en ligne de sa refonte hors des périodes chargées pour limiter les impacts du décrochage temporaire de positionnement. Une fois les tests et l’indexation terminés, le nouveau site sera fin prêt à recevoir l’affluence touristique à temps pour la nouvelle saison. Il en va de même pour beaucoup de domaines d’activité. Prenez le temps d’identifier le moment où vous lancerez les travaux.

Quel temps disposez-vous pour recetter (corriger et valider) le site ? Comme nous le verrons dans le prochain article, une refonte de site web demande une disponibilité de la part du client. Moins vous aurez de temps à consacrer à la refonte du site, plus la durée de développement sera étirée.

Toutes ces questions doivent trouver réponse avant le début des opérations. Il arrive souvent que les clients sous-estiment l’identification des ressources et contraintes. C’est donc dans l’urgence que les solutions sont trouvées, parfois coûteuses, parfois insatisfaisantes, elles sont toujours source de frustration.

 

4e étape : rédiger le cahier des charges

Véritable bible du projet, le cahier des charges contient l’intégralité des besoins et spécificités du site web à développer.

Vous connaissez maintenant vos besoins, votre stratégie de communication web. Il vous faut à présent les formaliser dans un document. Il sera votre point d’appui pour toute la relation avec vos prestataires. Alors, autant le peaufiner !

Il doit contenir :

  • une présentation de votre entreprise et du secteur
  • une explication du contexte dans lequel se déroulera la refonte
  • une liste des fonctionnalités souhaitées
  • les interlocuteurs en interne
  • toutes vos demandes et vos rêves les plus fous…

Un peu plus sérieusement, plus votre cahier des charges sera détaillé, moins vous aurez de surprise et de zones de flou.

Inscrivez-y également la façon dont vous imaginez votre site, les ressources dont vous disposez, l’attribution des tâches de chacun (rédaction des textes, contribution, recherche d’image, etc). Votre site s’appuiera-t-il sur une conception graphique, multimédia ou sur un contenu plus textuel ?

Incluez une petite liste de sites internet en mode J’aime / Je déteste. Peu importe le secteur, c’est toujours bon d’être orienté dès le début sur ce que vous aimez ou ne supportez pas. Une refonte de site permet de se débarrasser de ce look que vous ne supportez plus, aidez-nous à trouver enfin LE design qui vous ressemble !

Etablir un cahier des charges permet de mieux organiser sa refonte de site web

5e étape : la création des maquettes et développement des fonctionnalités de votre site internet

Le cahier des charges est signé ? Ah oui, très important de signer le cahier des charges. Cela permet aux différentes parties de s’entendre sur le rendu et les livrables. Sans cela, risque de prises de tête à l’horizon…

L’équipe de webdesign (ou le développeur) vous présentera d’abord un zoning de vos pages ou, à minima de votre Home Page.

Wireframe ou zoning de site internet

Sorte de trame, il permet de schématiser la navigation et l’expérience utilisateur. Lorsque les différents parcours sont validés, que les éléments importants sont placés, on pourra alors passer à la suite : les maquettes.

Dans le cadre d’une refonte, vous pourrez discuter avec l’équipe de design pour sélectionner des éléments de votre site actuel que vous considérez comme encore utile. Il ne s’agit pas toujours de faire table rase de l’existant. Une légère adaptation à la nouvelle charte graphique ou au ton employé suffit parfois pour redonner un coup de jeunesse à certaines pages de votre site web.

 

Un mot sur les étapes de validation de votre refonte de site

Assurez vous de bien vous mettre d’accord sur la méthode de gestion de projet et le process de validation des étapes du développement du site.

Parfois, les clients confondent sur-mesure et malléable en tout temps.

Attention, même un site sur-mesure se doit de respecter certaines règles de processus de développement. Toutes les agences vous le diront, on passe très souvent de “c’est vous le professionnel, moi, j’y connais rien” en début de projet à “j’ai regardé un peu ce qui se fait ailleurs et j’aurais aimé intégrer telle ou telle fonctionnalité”… à la toute fin !

On n’insistera donc jamais assez sur les accords de phase de recettage et validation. Souhaitez-vous pouvoir revenir sur vos validations si vos envies évoluent ? Il faudra en discuter avec votre prestataire et appliquer, si besoin, une méthode s’approchant davantage de la Méthode Agile plutôt que d’une gestion de projet web classique dite en cascade.

Organisation de la gestion de projet de refonte de site internet

6e étape : rédiger et intégrer les contenus

Étape assez simple à réaliser dans votre projet de refonte de site sur WordPress, il faut toutefois définir quels contenus seront réutilisés en l’état, lesquels peuvent être modifiés et quels sont les textes qui devront être entièrement rédigés.

Prenez le temps de bien réfléchir votre contenu et ce, en amont du lancement du projet, comme on l’a déjà vu. Aidez-vous d’un expert SEO si votre positionnement sur les moteurs de recherche sont une priorité pour vous. Sachez toutefois que les bons professionnels sont très recherchés et donc, très chers ! Il vaut mieux passer par votre agence qui, généralement, intègre déjà ce genre de prestations dans son éventail de services.

 

7e étape : tester et valider

Encore une étape où l’on aura besoin de vous. Sûrement la plus importante et la plus attendue, celle de la recette du site. Non, on ne parlera pas ici de cuisine mais bien de validation. En réalité, ce qu’on appelle le recettage, c’est lister (dans un tableau prévu à cet effet de préférence), les bugs, les imprécisions ou les éléments non conformes à ce qui est attendu et indiqué dans le cahier des charges. Vous comprendrez pourquoi votre implication est hautement importante à cette phase. Sans vous, point de recette. Et sans recette, on ne pourra pas valider le site et donc, procéder à sa mise en ligne.

Certaines agences proposent une garantie post-livraison pour ne pas mettre de stress à leur client. Quand on n’a pas l’habitude de recetter un site, ça peut être difficile de passer en revue l’intégralité des fonctions, des parcours utilisateurs, des liens, etc. C’est donc pour ça que nous offrons un temps de garantie qui laisse un peu plus de temps aux clients pour tester leur acquisition.

Bien organiser une refonte de site web, un gros avantage

Vous l’aurez compris, une refonte de site se doit d’être très structurée pour ne pas mettre le projet en difficulté. Presque plus difficile qu’une création de site, la refonte demande une étude complète de l’existant, un tri des éléments que l’on souhaite conserver ou jeter, une phase de développement et, enfin, une mise en ligne sans heurt.

À la différence de la création de site, il faut aussi prévoir un plan de redirection et donc une réflexion sur la cohérence des contenus entre l’ancien et le nouveau site. Il ne faudrait pas que les visiteurs se perdent entre le lien indexé dans Google et le contenu de la page affichée. Ce serait une explosion assurée du taux de rebond.

Il faut aussi veiller à ce que la transition se fasse en douceur, qu’il n’y ait pas d’interruption de service…

En résumé, une refonte de site, c’est beaucoup de réflexion, de la stratégie, de la créativité et un chef d’orchestre pour coordonner le tout.

Qui s’occupe concrètement de chacune de ces étapes ? Qui contacter pour entamer le projet de votre refonte ? C’est le propos de notre prochain article.

En attendant, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez avoir des informations plus spécifiques sur votre projet.

 


Commenter
Le cauchemar de la refonte de site web

Une refonte de site, comment ça marche ?

Qu’elle soit subie ou choisie, la refonte de site s’avère toujours une étape délicate dans les actions de communication d’une entreprise. Pour s’y préparer, il faut un peu de méthode et beaucoup de patience. Avant de se lancer à corps perdu dans les travaux, c’est important de comprendre où on met les pieds et comment s’en sortir avec le moins de frustration et le plus de bénéfice.


Commenter